Thank you for your patience while we retrieve your images.

Pendant des siècles la Picardie fut traversée par de nombreuses guerres et invasions poussant les villageois à trouver les moyens de se protéger. Les nombreuses carrières, servant alors à l’extraction de la craie pour le marnage ou la construction, vont servir d’abris pour les habitants, leurs biens, leurs bétails et leurs récoltes. De ces carrières vont naître les souterrains-refuges, ceux que l’on nomme « mûches » en picard. Nichée en plein cœur du territoire Samarien à 15 min d’Amiens et à 1 heure de la Baie de Somme, la Cité souterraine de Naours est reconnue comme le type le plus caractéristique et complet de souterrains-refuges connus et visitable à ce jour dans le Nord de la France.
Ce remarquable réseau de galeries jalonné de places publiques, de chambres et même d’une chapelle a été entièrement créé par la main de l’Homme dans le calcaire du plateau picard et représente l’un des plus vastes témoignages de l’organisation de la vie rurale au cours des périodes troublées qui ont ponctué l’histoire de la Picardie.